25/12/1999: noel de malade mental.


           Bonne nouvelle: c'est le 25 décembre, et comme c'est la noel, klinykal va poser un petit tas de son. Contact des copains, tiens ya quand meme pas mal de monde pour un skuat. Rendez vous, dans ce cher petit tunnel que nous aimons tant. Le son se pose, des gens arrivent. Pas de concessions, on est entre gens de confiance, et le hardcore tape, et les prods aussi. Vers 4h, cette allégresse est très légèrement freinée par un petit vent frais du coté son du tunnel. Rien de grave, quelques gouttes de pluie, mais il ne fait pas si froid pour un 25 décembre...Les incoruptibles se voilent donc la face, une fois de plus. 5h, des gouttes d'eau passent à l'horizontale devans moi. Etonnant, je suis au milieu du tunnel. Une pause pipi me remet les idée en place: dehors, c'est bérout, un vent incroyable et des machins qui volent...Waaaa merci kj y sont bons tes trucs...A grands renforts de baches et de bouts de bois, le son tient debout, pour combien de temps? Puis arrive le moment ou l'on se rend enfin compte des choses: le chemin d'accès est un torrent de boue, ya des arbres cassés partout, mais qu'est ce qui se passe? A oui, au fait, à ce moment là, personne ne savait que c'était la tempète du siècle...Passons sur le véritable parcours de dingue pour rentrer à la maison, aux panneaux d'autoroute qui volent, aus arbres, aux grèlons mèlés de bris de verre qui m'empèchaient d'ouvrir la porte de la caisse...

    Pensons plutot aux longues (très longues ) heures passée tout seul chez moi, bien à fond, à voir s'envoler les pauvres volets de mon petit appartement de mantes la jolie, à sentir les courants d'air le parcourant sans cesse...Joyeux noel quand meme...

retour